Un rendez-vous incontournable de
tous les amoureux du théâtre

A l’initiative de Valentin Rossier et de la New Helvetic Shakespeare Company, la Tour Vagabonde est transportée de Fribourg au parc Trembley à Genève pour permettre au public et à la jeune génération de découvrir des spectacles issus du répertoire.

Aux lumières du crépuscule des soirées printanières, nous vous proposons une programmation qui met à l’honneur la beauté, l’empreinte et la poésie d’œuvres littéraires majeures. Entre le 26 avril et le 20 juin, vous pourrez assister à deux accueils et une création de metteurs en scène romands – Vincent Bonillo, Valentin Rossier et Georges Guerreiro – qui revisitent des textes de Molière, Marivaux et Yasmina Reza.

La saison théâtrale 2019

Trois pièces qui traitent en filigrane d’une même thématique : être ou paraître.
Comment échapper au règne des apparences ? Complexe sociétal ou embarras de soi ?

On a terriblement besoin d’être aimé. Le déguisement, l’imitation pour dissimuler un mal-être, ou un manque, ne sont-ils pas, au fond, les mêmes jeux dont l’ultime but est de chercher à plaire pour se plaire ? Des jeux dont aujourd’hui la quintessence s’exprimerait à travers les réseaux sociaux, leurs constructions fictives, leurs fantasmes propagés.

L’être et le paraître, pourtant, ne sont pas si facilement dissociables. On ne peut se contenter d’opposer les deux notions, d’imaginer qu’au-delà d’un “paraître” tissé de mensonges et dissimulations, serait un “être” pur, entier, authentique. L’être est heureusement plus insaisissable, plus complexe que cela : multiple et ondoyant, retors, changeant, incertain.

Vous aimez ce contenu ? partagez le

Top