Les Précieuses
ridicules

Molière
Vincent Bonillo

Du 26 avril au 11 mai
Relâche 29 avril et 06 mai
Durée 1h10

Texte : Molière
Mise en scène : Vincent Bonillo
Distribution : Fiamma Camesi, Pierre Spuhler, Juan Bilbeny, Valerie Liengme, Roberto Garieri, Vincent Bonillo
Scénographie : Serge Perret
Administration : Fanny Pelichet
Coproduction : Cie Voix Publique, La Grange de Dorigny
Soutiens : Ville de Lausanne, Loterie Romande, Corodis

Crée et mise en scène par Vincent Bonillo en 2011, ce texte nous revient ici sous sa forme première : « pièce courte, joyau concis et spectaculaire » à vocation subversive qui se déroule au sein de la bourgeoisie de l’époque. De luttes de pouvoir en querelles amoureuses placées sous le signe du travestissement, Molière avec son génie met en exergue le « ridicule » des relations humaines. Les générations et les modes passent, mais toujours est-il que ce texte reste d’actualité et contribue au questionnement des problématiques sociales et de genre présentes dans nos sociétés modernes.

Deux gentilshommes, humiliés, puis éconduits avec mépris par deux jeunes bourgeoises provinciales, qui leur étaient promises dans un mariage arrangé, décident de se venger. Ils décident donc d’envoyer leurs valets qu’ils déguisent en gentilshommes afin de singer les deux jeunes femmes de leurs penchants pour leur fausse apparence et de leur préciosité truquée. Les deux valets deviennent alors les complices puis les dindons de cette farce inventée par leurs maîtres. Tels quatre paons déployant leurs plumes, des quiproquos s’enchainent sur une prétention absurde de la connaissance et du verbe.

Vous aimez ce contenu ? partagez le

Top